Oui aux énergies renouvelables

Cette section du CMAVI s’est donné comme objectif de faire la promotion des énergies dites propres et renouvelables afin de sensibiliser, de rencontrer et partager avec la population, les instances politiques et l’industrie, les bienfaits de leur utilisation dans nos pratiques quotidiennes.

Pour ce faire, nous effectuerons un recensement des projets alternatifs en phase de projets ou de réalisation dans certaines localités, régions et graduellement sur tout le territoire du Québec. De plus, nous souhaitons organiser aussi des soirées d’information, des conférences thématiques, des tables rondes et des visites guidées de projets novateurs et alternatifs au gaz de schiste pour les citoyens-et les citoyennes qui désirent nous accompagner dans cette démarche.

Rappelons que les dernières projections de l’Agence internationale de l’énergie (AIE)[1], prévoit qu’en 2016 la production mondiale d’électricité d’origine éolienne, solaire, hydroélectrique et d’autres formes d’énergie renouvelable dépassera celle du gaz naturel et devrait être le double de celle fournie par les centrales nucléaires. L’AIE prévoit aussi qu’en 2016, les énergies renouvelables doubleront le gaz pour devenir la deuxième source d’électricité dans le monde, derrière le charbon.

Hernan Schier, père du photovoltaïque en Allemagne, a clairement pris position.

«Je conseille à tous les gouvernements et à toutes les entreprises y compris les sociétés d’énergie de ne pas faire d’investissements majeurs dans les énergies conventionnelles. Car, ils ne pourront pas les amortir au cours des prochaines décennies. Sur le plan commercial les perdants seront donc les fournisseurs d’énergies conventionnelles et les gagnants seront les sociétés qui produisent les technologies de captage, de conversion et de stockage d’énergies renouvelables. Les vendeurs de pétrole et de gaz ne peuvent changer de rôle pour vendre du rayonnement solaire ou de l’éolien. Ces vendeurs d’énergies fossiles sont appelés à disparaître, alors ils ont tout intérêt à tout retarder. Ils veulent retarder ce changement de paradigme énergétique pendant des décennies. Il ne faut pas accepter cela. La société et le monde ne peuvent plus attendre que soient consommés la dernière goutte de pétrole, le dernier mètre cube de gaz et la dernière tonne d’uranium ou de charbon. On ne peut pas attendre ça. Il faut éviter de créer une nouvelle dépendance envers les grandes entreprises. On peut imaginer un avenir différent.»[2]

Voilà l’espoir qui se révèle.

À nous de l’accueillir.

Sur notre site internet, vous trouverez progressivement de l’information sur les différentes énergies propres et renouvelables afin de se libérer peu à peu des énergies fossiles polluantes et dangereuses pour l’être humain et la planète.

Pierre Brazeau coordonnateur du volet pour la promotion des énergies propres et renouvelables du CMAVI

énergiesrenouvelables@cmavi.org


[1] Rapport de Peter Aldhous, Agence internationale de l’énergie (note de veille du secteur énergétique et minier) informations, 27 juin 2013

[2] L’énergie solaire, Grand reportage RDI Radio-Canada TV.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s