À propos du CMAVI

 Charte – Vision – Mission – Objectifs

CMAVI

Collectif, Moratoire, Alternatives, Vigilance, Intervention

Descriptif de notre logo CMAVI Explications du logo VERSION 2

Le contexte

En 2010, dans les Basses-Terres du Saint-Laurent, des citoyens ont subi l’invasion non déclarée de l’industrie du gaz de schiste. Une levée de boucliers, de multiples manifestations d’opposition ont conduit à l’arrêt de cette tentative d’incruster une exploitation industrielle de réserves fossiles non conventionnelles au sein des meilleures terres agricoles du Québec.
Le 15 mai 2013, le gouvernement a déposé à l’Assemblée nationale le projet de Loi no 37  annonciateur d’un moratoire sur l’exploitation du gaz de schiste demandé depuis 2010. Dès que la loi est adoptée, ce moratoire va interdire les forages (sauf ceux pour réparation), les opérations de fracturation et les essais d’injectivités destinés à rechercher ou à exploiter du gaz naturel dans le schiste sur le territoire des municipalités situées principalement dans les Basses-Terres du Saint-Laurent.Toute forme de fracturation du sous-sol sera donc interdite. Le moratoire pourrait avoir une durée maximale de cinq ans.
Tout nouvel investissement dans l’exploitation des dernières énergies fossiles ne fait que de retarder l’avènement de l’ère libérée des carburants les plus dommageables à la santé et à l’environnement.En plus de l’hydro-électricité en force depuis 1965, de nombreuses  initiatives de production d’énergies renouvelables ont cours ou sont au stade d’avant-projet dans les Basses-Terres du Saint-Laurent.  Le temps est venu de passer à l’action dans le domaine du renouvelable et de l’efficacité énergétique.

Au sujet du CMAVI

CMAVI est un collectif de citoyens dédié à fournir des ressources vérifiées et des informations solides sur la question du gaz de schiste dans les Basses-Terres du St-Laurent et sur la question des nouvelles formes de production d’énergies renouvelables.
CMAVI propose une approche multidisciplinaire permettant d’identifier des options énergétiques durables, raisonnables et saines pour tout le monde.
CMAVI vise à responsabiliser les citoyens et les décideurs en fournissant des informations objectives appuyées sur des preuves.

La Vision du CMAVI

CMAVI, c’est un guide de motivation, d’action et d’engagement de la population à produire et à consommer au sein des Basses-Terres du Saint-Laurent des biens et des services de proximité, dont les énergies renouvelables, lui assurant ainsi l’autonomie de façon continue dans un environnement toujours plus écologique et économique.

La finalité du CMAVI

La finalité de CMAVI c’est le bannissement des énergies carbonées et l’exploitation d’un portefeuille d’énergies renouvelables dans les Basses-Terres du Saint-Laurent.

 Les buts du CMAVI

Mettre fin à la menace de l’exploitation du gaz de schiste au sein des Basses-Terres du Saint-Laurent.Promouvoir l’adoption d’un portefeuille d’énergies renouvelables qui compensent avantageusement l’abandon des énergies fossiles non conventionnelles.

 Les objectifs généraux du CMAVI

En regard du gaz de schiste :

  • l’adoption par l’Assemblée nationale du Québec de la Loi interdisant certaines activités destinées à rechercher ou à exploiter du gaz naturel dans le schiste situé principalement dans les Basses-Terres du Saint-Laurent;
  • la mise en place d’un BAPE générique;
  • et finalement, l’abandon du projet d’exploration et d’exploitation du gaz de schiste dans les Basses-Terres du Saint-Laurent.

En regard des énergies renouvelables :

  •          à court terme, le bilan des initiatives de développement de formes d’énergies renouvelables dans les Basses-Terres du Saint-Laurent;
  • à moyen terme, la proposition d’un portefeuille d’énergies renouvelables en substitution aux énergies non renouvelables qui tienne compte des caractéristiques socio-économiques des Basses-Terres du Saint-Laurent.

 

La Mission du CMAVI

S’inspirer des travaux réalisés par des ressources expertes en diverses disciplines scientifiques qui étudient les bases empiriques et les hypothèses de production des énergies non conventionnelles telles que le gaz de schiste ainsi que les énergies de transition pour passer des combustibles fossiles aux énergies renouvelables.
Contrer les affirmations non vérifiées ou non fondées sur des preuves quant à  l’opportunité d’indépendance énergétique grâce aux énergies fossiles non conventionnelles et quant à l’innocuité des techniques de fracturation des gisements.
Permettre que les citoyens, les groupes de revendication, les médias et les décideurs puissent évaluer les enjeux des énergies non conventionnelles par rapport à ceux des  énergies renouvelables.

Les principes du CMAVI

La production, la transmission, le transport et l’utilisation des énergies ont des effets sur le climat, les écosystèmes, la santé humaine.Les nouvelles ressources d’énergie fossile non conventionnelle nécessitent des évaluations fondées sur des preuves, avec l’aide des meilleures informations scientifiques disponibles, d’études scientifiques rigoureuses et objectives permettant d’établir les coûts réels avant que leur déploiement ne soit généralisé.La décision de procéder à une extraction d’énergie doit reposer sur un processus démocratique qui prenne en compte la gestion des risques et le consentement éclairé des parties prenantes.
L’analyse du cycle de vie complet de l’extraction d’une énergie nécessite une approche multidisciplinaire qui implique un éventail de compétences trouvées au sein de groupes de personnes qualifiées.L’extraction d’énergie a souvent des impacts disproportionnés sur des populations défavorisées, marginalisées et vulnérables sur le plan géographique et économique.L’hypothèse que l’extraction des énergies fossiles non conventionnelles constitue une transition entre les énergies non renouvelables et renouvelables n’est pas prouvée et nécessite une évaluation critique.

Les associations réunissant des experts scientifiques, des ingénieurs, des spécialistes de la santé occupent une position privilégiée pour évaluer les multiples aspects sociaux, médicaux, environnementaux et économiques des énergies non conventionnelles.

Les propositions d’énergies alternatives qui peuvent répondre aux besoins croissants en énergie doivent être basées sur les principes de l’efficacité énergétique, du renouvellement, de la santé, de la sécurité environnementale et du développement économique régional.

L’approche du CMAVI

1. Accroître la sensibilisation et la compréhension – Le but est d’aider les gens à affronter la réalité des changements climatiques, à comprendre la vraie nature des crises imminentes et à prendre des mesures réfléchies, sereines et fermes.2. Favoriser et entretenir la collaboration – Pour naviguer avec succès durant la transition qui s’en vient, cela prend une coopération sans précédent. Le but est de favoriser une véritable collaboration qui voit les causes et les solutions reliées aux crises comme interconnectées.3. Intégrer les connaissances – Des approches et des réponses individuelles dans un domaine agravent parfois des problèmes existants ou intensifient une crise globale. CMAVI prend une approche intégrée, interdisciplinaire, pour s’assurer que les solutions s’amplifient, se développent, plutôt que de s’annuler réciproquement.

4. Inspirer l’action – L’importance même du défi actuel et l’incertitude des temps à venir peuvent conduire à la peur, au désespoir, à la paralysie. CMAVI offre aux personnes et aux communautés des actions concrètes, pratiques et reproductibles afin de mieux s’adapter durant le passage transitoire entre les énergies fossiles et les énergies renouvelables.

L’équipe de CMAVI

Serge Fortier, porte-parole

Pierre Bluteau, Coordonnateur du volet gaz de schiste

Pierre Brazeau, Coordonnateur du volet énergies renouvelables

Mylène Bolduc, webmestre et communications

Lise Houle, secrétariat

Albert Geuzaine, recherchiste.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s