Rétrospective 2014

Bonjour sympathisant du CMAVI,

Bonne et Heureuse Année 2015 !

Le CMAVI (Collectif Moratoire Alternatives Vigilance et Intervention) a un an.  Cette jeune organisation, mise sur pied après trois ans de militantisme dans la bataille contre l’implantation de l’industrie du gaz de schiste dans la Vallée du St-Laurent, a un bilan qui mérite d’être souligné.

  •           Nous avons créé un site internet pour le CMAVI (cmavi.org) et une page Facebook qui sont, tous deux,  très populaires.
  •    Nous avons déposé et défendu un mémoire en Commission parlementaire sur l’étude du projet de loi sur le moratoire concernant l’exploitation du gaz de schiste.
  • Nous avons réalisé une analyse critique sérieuse des études scientifiques préparées pour l’Étude environnementale stratégique (ÉES) et partagé cette information avec nos membres.
  • Cette analyse a servi à élaborer les mémoires présentés, par nos membres et par le CMAVI au BAPE sur les enjeux liés à l’exploration et à l’exploitation du gaz de schiste dans le shale d’Utica des basses-terres du St-Laurent.
  • Une fois le BAPE terminé nous avons analysé le contenu des 127 mémoires présentés et partagé cette information avec nos membres.
  • Nous avons entamé une vaste opération afin sensibiliser le milieu économique (le bio alimentaire dans un premier temps) aux dangers que représentent l’exploitation du gaz de schiste dans les basses-terres du St-Laurent.
  • À l’automne 2014 une opération médiatique réussie autour de deux puits de gaz naturel abandonnés, dont les fuites étaient abondantes, a mobilisé l’opinion publique sur le sujet.
  • Une entente historique a été signée entre le CMAVI, l’AQLPA et le ministère de l’énergie et des ressources naturelles (MERN) afin que les citoyens puissent retrouver les puits de gaz et de pétrole abandonnés, les inspecter et faire en sorte que des actions concrètes pour colmater les fuites soient entreprises par le gouvernement.
  • Pour terminer cette belle et fructueuse année,  les conclusions du BAPE sur le gaz de schiste confirment ce que nous soutenons depuis plus de quatre ans : le Québec n’a aucun intérêt à explorer et à exploiter le gaz de schiste dans la Vallée du St-Laurent et le premier ministre, Philippe Couillard, a déclaré que le Québec n’avait aucun intérêt à exploiter cette ressource « pour le moment ».

 

Toutefois, il ne faut pas nous démobiliser pour autant.  Les permis de recherche de gaz et de pétrole sont toujours valides dans les basses-terres du St-Laurent et les compagnies pourraient revenir quand le prix du gaz sera plus intéressant.  De plus les 31 puits de gaz de schiste  déjà forés continueront à représenter des bombes à retardement qu’il faudra surveiller attentivement.

 

Pour 2015, en plus de continuer la lutte au gaz de schiste,  il faudra améliorer nos connaissances sur les énergies de remplacement du gaz d’origine fossile et en faire la promotion.

On vous souhaite une année « vert » les énergies renouvelables!

L’équipe du CMAVI

Serge Fortier, Pierre Bluteau, Lise Houle, Albert Geuzaine, Agathe Désilets et Mylène Bolduc

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s